Archives mensuelles : juillet 2016

quel ordinateur acheter pour une entreprise

Nos clients nous demandent souvent quel ordinateur doivent-ils acheter ?

Dans le précédent article consacré au choix d’un PC pour les particuliers nous avions insisté sur le prix. Quand il s’agit d’une entreprise il convient de modérer ce raisonnement car la PME recherche avant tout la fiabilité et la productivité.

En effet à la notion de prix (qui doit être toujours un facteur important), on doit ajouter la puissance et la solidité du matériel.
Certes chaque entreprise est différente mais quoiqu’il en soit nous recommandons toujours de mettre un prix minimum (799 euros). Si vous souhaitez vous faire plaisir vous pouvez aller jusqu’à 1200 mais pas plus.

En dessous de 799 euros , votre machine sera lente (un processeur I7 est à privilégier) les composants seront d’ancienne génération (USB2 au lieu de USB3). Bref vous aurez bien un emballage qui ressemble à un ordinateur, mais son utilisation se limitera à pouvoir faire de la lecture d’email et à regarder quelques vidéos de vacances.

Au-dessus de 1200 euros, vous serez sur du matériel très haut de gamme mais le revers de la médaille c’est que cela veut dire…Fragile. Posez-vous la question est ce que j’ai vraiment besoin… du tactile.… d’un graveur Blu-ray… de 12 gigas de ram, d’un disque SSD ultra rapide mais trop petit…) Ah oui un dernier petit détail : Trop souvent qui dit cher dit aussi « beau » « fin » mais ce que le vendeur oublie de vous signaler est que cela se fait peut être au détriment d’autre chose (moins de port USB, disparition de la carte Ethernet rj45, peu de place sur le disque..).
Bref étudiez bien vos besoins, et vous verrez que dans 99% des cas un PC entre 799 euros et 1200 euros vous satisfera amplement.

On nous demande alors quelle marque prendre ? Et ou l’acheter ?

Notre réponse est que la marque est importante lorsque l’on est une entreprise. On choisira donc entre DELL et LENOVO voir HP entreprise.
L’extension de la garantie peut être prise, surtout si le matériel dépasse 1000 euros.

Enfin, PC FLASH ne vend pas de matériel donc vous pouvez toujours nous appeler pour avoir des conseils. Notre numéro vert gratuit est le 0800 771 472. Nous serons toujours heureux de vous conseiller et venir installer chez vous votre nouveau matériel.

Comment choisir son contrat de maintenance

Comment choisir son contrat de maintenance

Nos clients étant pour moitié des entreprises, nous avons souvent des demandes concernant l’intérêt de mettre en place un contrat de maintenance informatique. Nous avons dans nos offres une solution. Je dirais même mieux nous avons trois types de solution.

La première solution est pour les très petites entreprises d’une à deux personnes souvent nous proposons l’intervention ponctuelle. Vous nous appelez et nous intervenons. Aucun contrat car nous n’intervenons qu’une ou deux fois par an.

La deuxième solution est pour les entreprises de 2 à 5 personnes. Vous pouvez fonctionner sous formes de tickets pré payés. Ainsi plus besoin de régler à chaque intervention. Vous disposerez d’un technicien dédié. Toujours le même.

La troisième solution est celle de l’établissement devant disposer d’un réel contrat de maintenance informatique. Nous recommandons cette solution dès qu’il y a un serveur à administrer et que le nombre d’employés dépasse 5. Nous intervenons plus de 10 fois dans l’année. Nous sommes responsables dans la majeure partie des cas de la sauvegarde des postes clients et du serveur. Notre intervention est curative et préventive c’est-à-dire que nous n’intervenons pas uniquement dans l’urgence pour traiter un problème, mais nous devenons plutôt un interlocuteur de confiance qui saura apporter la solution adéquate à votre besoin. Nous intervenons par une action préventive avant que des difficultés apparaissent. Un chef de mission informatique responsable de votre site est votre interlocuteur unique.

Sachez comparer les offres des prestataires – Quel est le prix d’un contrat de maintenance ?

Comparer le taux horaire et non pas le montant nominal du contrat.

En signant un contrat de maintenance vous achetez en fait un nombre d’heures de prestations informatiques. Pour comparer plusieurs prestataires la première chose à faire est de comparer le prix horaire. Par exemple sur un contrat ou le technicien viendrait 1 fois par mois et ou chaque intervention serait de 2 heures, si votre contrat coûte 3000 euros, alors le tarif horaire pratiqué par ce partenaire est de : 125 euros. En général le tarif horaire est compris entre 120 et 160 euros HT.

Attention, il convient donc de comparer non pas le montant total du contrat mais le rapporter au nombre d’heures et faire particulièrement attention au prix horaire hors contrat.

Ne sous-estimez pas les heures que devra passer votre prestataire

Certaines sociétés indélicates peuvent signer des contrats sachant dès le départ que le nombre d’heures est insuffisant (par exemple 6 heures dans l’année pour 20 postes à maintenir !). Si elle facture ce contrat 2000 euros alors vous serez déjà à 166 euros par heure ! Si en plus l’heure non contractuelle vous est facturée 200 euros et que chaque mois on vous rajoute 10 heures hors forfait… vous comprendrez vite qu’il convient immédiatement d’évincer ce prestataire.

Mais le prix n’est pas tout… Il faut aussi toujours favoriser la proximité et la réactivité. Si on vous propose une télémaintenance illimitée cela veut surement dire que le prestataire ne favorisera pas la proximité et fera tout pour ne pas se déplacer et là aussi réfléchissez à deux fois.

Comparez le service du prestataire par rapport au prix d’un salarié en interne (cotisations sociales incluses)
N’oubliez jamais qu’en payant 400 euros ou 700 euros HT par mois cela peut être un prix raisonnable (pour une solution de time sharing souple) si vous le comparez au prix que vous coûterait un vrai informaticien à temps complet chez vous en comptant les charges sociales.

D’autre part votre responsable de site à derrière lui toute sa société et l’expérience de tous les sites gérés par sa société. Il sera toujours présent pour vous faire part de son expérience et de ses retours d’expériences.

Chez PC FLASH nous gérons plus de 1500 entreprises depuis plus de 10 ans.

À t’on encore besoin d’un serveur en 2016

À t’on encore besoin d’un serveur en 2016 ?

Comme vous le savez certaines activités réglementées telles les cabinets d’expertise comptable, les syndics immobiliers, les avocats et les notaires ont l’obligation de sauvegarder parfaitement leur activité.

Avec la multiplication des offres de Cloud computing (stockage en ligne) de nombreux clients s’interrogent sur des offres alternatives telles DROPBOX, ONE DRIVE ou GOOGLE DRIVE. Cela peut être un excellent choix pour des particuliers mais attention aux contraintes de tels système pour des activités professionnelles réglementées.

La première des contraintes est d’accepter de délocaliser vos données chez un prestataire américain et voir vos données passer l’atlantique. Cela peut gêner certains clients.

La deuxième contrainte est légale. Avez-vous informé vos clients que leurs données seraient peut-être stockées en dehors de l’Europe ?

La troisième contrainte est celle de la confidentialité. Peut-on se fier à des sociétés non européennes à l’heure ou la surveillance électronique est devenue une arme économique utilisée par les états ?
Bref … après avoir étudié ces points, nous avons malgré tout voulu tester ces 3 services. Les solutions liées à votre FAI (ORANGE, SFR…) ayant été bannies car elles étaient extrêmement moins performantes et s’adressaient généralement aux non professionnels.
Nous sommes arrivés à la conclusion que les trois leaders mondiaux se valaient.
Il y a du pour et du contre pour chaque solution mais, en prenant ces fournisseurs cela fonctionnera et fera ce que l’on attend du service.

Pour DROPBOX nous avons été déçus par le temps mis de la sauvegarde vers le Cloud (une semaine pour 1 TO !). En revanche après, cela fonctionne parfaitement et l’on sait en temps réel si des fichiers sont modifiés sur tous les pc. DROPBOX possède aussi une console administrateur très pratique si l’on veut un peu de sécurité et ne pas tout partager dans une entreprise.

Pour ONE DRIVE de MICROSOFT, on appréciera le fait que le service est bien intégré à WINDOWS et OFFICE. On appréciera aussi le fait qu’il est inclus dans l’offre à 99 euros/an. En revanche il est moins fiable que les deux autres fournisseurs.

Enfin GOOGLE DRIVE (celui que PC FLASH utilise en interne en plus de son serveur) a pour lui l’avantage de la rapidité des sauvegardes (2 heures contre 8 jours pour les autres fournisseurs). Il a aussi l’avantage d’être parfaitement intégré aux outils GOOGLE (DOCS, ANDROID…).

Arrivés à la fin de cet article, notre conclusion est qu’on ne peut aujourd’hui lorsque l’on est un professionnel se passer d’un serveur dans son entreprise. En revanche la solution Cloud est une bonne solution de repli ou de complément dans un système de sauvegarde plus large. Un serveur en RAID dupliquant vos données sur deux disques distincts en temps réel dont les données sont sauvegardées sur une bande/disque externe et en plus dans le Cloud EST surement la meilleure des solutions techniques à ce jour.

Google obtenir un bon référencement

Quels sont les critères de l’algorithme de Google pour obtenir un bon référencement ?

Comme tout webmaster nous nous posons la question de l’optimisation de notre site afin de plaire à Google. Mais en fait cela ne serait-il pas une mauvaise question et une mauvaise façon d’aborder le problème. En effet plutôt que d’essayer de jouer ou d’essayer de duper Google, au lieu de lui faire les yeux doux ou d’essayer d’optimiser votre site, mieux vaudrait-il pas plutôt être vous-même et faire d’abord et avant tout du réel contenu de qualité.

La est vraiment le graal et le secret du référencement.

Pour information voici la liste des 20 premiers critères d’importance dans le référencement pour Google. Mais n’oubliez jamais que le premier critère est et restera toujours la qualité de votre article, son originalité et l’intérêt qu’il suscitera auprès des internautes.

a) Le nom de domaine influence le positionnement. Découvrez comment.
b) La rapidité d’affichage de votre site
c) Le titre de la page est l’un des éléments essentiels
d) La description de la page est utilisée indirectement
e) La structuration de la page en paragraphes est un critère capital
f) Le nom de la page est déterminant et doit être significatif
g) la visibilité sur les tablettes et les mobiles
h) La présence d’illustrations favorise le positionnement
i) Les balises ALT sur les illustrations permettent de décrire les images
j) La présence de liens sortants internes au site ne doit pas être négligée
k) La présence de liens sortants externes permet d’apporter des compléments aux visiteurs
l) Les attributs TITLE sur les liens sont utiles pour l’accessibilité
m) Le contenu est le plus important. Il faut du contenu original et documenté
n) La densité de mots clés est à surveiller
o) Les synonymes et singuliers/pluriels doivent être utilisés
f) La balise H1 (titre de l’article) doit être présente une et une seule fois
p) Le nombre de pages du site a son importance
q) La notoriété du site influence le positionnement dans les classements
r) Les mots clés présents dans l’URL de la page peuvent avoir une importance
s) Le thème général du site ou de la partie du site
t) Les mises en évidence de mots clés sont importantes