Archives mensuelles : février 2014

j’ai attrapé un virus aidez moi

J’ai attrapé un virus aidez moi

Un virus n’arrive jamais par hasard. C’est toujours parce que VOUS avez décidé consciemment ou inconsciemment d’installer un programme.

Avec le temps nous avons appris à répartir en 3 groupes la population de nos clients.

Le premier groupe est souvent constitué de personne entre 45 ans et plus, majoritairement de femmes. Ce groupe va toujours sur les mêmes sites internet et n’ont jamais de virus sauf quand leur PC est emprunté par quelqu’un d’autre (famille, amis). S’ils sont infectés ils nous appellent tout de suite. Ce sont nos principaux clients.

Le deuxième groupe à l’opposé est constitué de jeunes utilisateurs (entre 16 et 28 ans masculin majoritairement, qui sont infectés en permanence. Comme ils sont de cette génération Y, ils savent réinstaller seul leur pc (enfin perfois 🙂 et le nettoyer. Ils sont au fait des sites, des pratiques dangereuses et illégales. Ils téléchargent jours et nuit films et musiques.

Le troisième groupe est quant à lui constitué d’homme et de femme (30 45 ans) qui ont découvert l’informatique au travail et ont peu à peu assimilé les outils informatiques. Ils vont vouloir découvrir et peu à peu … vont commencer à télécharger, à se promener là ou l’internet devient plus coquin, moins cher. Croyant que la lecture de quelques magazines de vulgarisation suffit ou ayant par des amis eus quelques noms de site ils se lancent… Ils seront nos clients, une première fois, puis une seconde, puis encore jusqu’à ce que ces derniers comprennent qu’acheter revient moins cher que de faire intervenir à son domicile un dépanneur informatique.

Interview exclusive avec Philippe ROPERT (CEO)

Interview exclusive avec Philippe ROPERT (CEO)

Depuis plus de 30 ans la révolution informatique poursuit son chemin avec la disparition de nombreux métiers mais aussi la création de nouvelles opportunités. Lorsque j’ai commencé l’informatique, à l’école on nous apprennait à coder (du pascl , du cobol et du visual basic) mais aussi à s’adapter, à apprendre et s’auto former. Je pense que ceci est la base de tout bon dépanneur informatique. Si aucune école n’est capable de former directement à ce métier elle peut préparer efficacement l’individu en lui apprenant à devenir curieux.

On dit de nos jours que le monde va vite et notre métier ne déroge pas à la lettre, chaque jour de nouvelle box de FAI, de nouveaux outils (smartphone, tablette..), de nouveaux services (cloud, BYOU,..), de nouvelles façons de consommer (e-commerce, Amazon..). Le constat est simple le monde est et sera de plus en plus hyper connecté.

Cela signifie-t-il que le métier de dépanneur existera encore longtemps ? Que les clients auront toujours besoin de réparateurs informatique ? La réponse est OUI simplement il faut nuancer car ce dernier doit lui aussi s’adapter et encore plus rapidement que ces clients.

Nous constatons déjà des évolutions lourdes. Disparition de la tour comme ordinateur fixe et remplacement de cette dernière par des ordinateurs portables. Ces pc portables sont eux même en train de disparaître sous double arrivée des tablettes/smartphones et des Chromebooks. L’ordinateur de demain n’existera plus sous sa forme d’aujourd’hui ce qui signifie que le dépanneur ne fera plus de réparation de matériel (on le changera car le coût du matériel a diminuer fortement jusqu’à rendre économiquement non viable sa réparation). On ne répare plus les imprimantes, elles valent 60 euros, on ne répare plus une tour elles valent 500 euros. Le chromebook de Google vaut 150 euros !

Vendre du matériel (magasins) n’a donc plus de sens (la fermeture de surcouf en est la triste preuve), réparer n’a pas plus de sens aussi. Dans les entreprises, les sociétés qui vendaient des serveurs disparaissent une à une face à la monté du cloud et l’apparition de solution de partage et de sauvegardes simplifiées. Nous même en tant que société nous assistons à ce constat.

Alors quelle solution ?

En fait à force de réfléchir, nous sommes arrivées à la conclusion que seuls Le Service allait continuer à être nécessaire pour nos clients. Nous intervenons déjà énormément pour leur apprendre à utiliser leur tablette, leur smartphone ou à interconnecter dans une entreprise leur flotte commerciale en mobilité avec des phablettes. Nous avons de fortes demandes de nos clients pour avoir des informations sur les meilleures solutions pour faire évoluer leur informatique vers demain.

En sachant que 80% des outils et des métiers qui existeront dans 20 ans ne sont pas encore connu, la seule chose certaine est qu’en tant que société de dépannage et d’informatique il convient de s’adapter.